Chez les Kiwis

On profite de notre confinement au Laos pour ENFIN terminer nos articles sur la Nouvelle-Zélande.

Revoir toutes nos photos en écrivant ces articles nous a donné une envie folle d’y retourner… C’était tellement magique ! On espère que nos photos et textes vous plongeront dans notre émerveillement.

Vous trouverez nos 5 articles (on a essayé de découper comme on a pu) sur cette page : Nouvelle-Zélande

Les articles sur le sud du Vietnam et le Cambodge vont arriver bientôt également. Entre 2 ploufs à la piscine.

Prenez soin de vous en attendant que ce satané virus disparaisse.

Ben & Claire

L’aventure sauce Chili

Avec un bon gros mois de retard (c’est pas notre faute, on avait pas de quoi charger le PC dans notre van néo-zélandais…), on a terminé d’écrire nos aventures au Chili.

Ce pays fascinant nous a agréablement surpris, et on y a eu notre premier endroit coup de coeur (entendez par-là, le premier endroit où, sans se concerter, on s’est dit « on vivrait bien ici »).

Tellement de belles choses à voir, et encore tellement qu’on n’a pas eu le temps de voir.

Vous trouverez toutes nos histoires sur cette page : Chili

Mais on attendait aussi la suite avec impatience : place à de nouvelles aventures en Nouvelle-Zélande, à venir très bientôt sur vos écrans !

Aventures Boliviennes

On essaye de ne pas trop cumuler de retard sur les articles, mais ce n’est pas évident… Toujours est-il que nous avons enfin bouclé les articles sur nos aventures en Bolivie !

Retrouvez nos coups de coeur et tous les articles détaillés sur cette page : Bolivie

On se retrouve très bientôt pour la suite de notre périple, au Chili, que nous traversons depuis 10 jours !
Spoiler alert : On kiffe toujours autant 🙂

Les problèmes…

Si vous nous suivez, vous savez qu’en ce moment on est en Bolivie. Et qui dit « Bolivie » en ce moment dit « grosses galères pour se déplacer ».

Bon, on aurait pu faire comme tout le monde, et tenter de se casser au plus vite dans un pays alentours. Mais non… On a enfin eu un GO du refuge animalier dans lequel on voulait faire du bénévolat, donc on reste !

Problème : Il faut traverser une bonne partie (bloquée) du pays pour y arriver. D’Uyuni à Potosi, de Potosi à Sucre, puis de Sucre à Samaipata.

D’Uyuni à Potosi, on a pu chopper le seul bus de la journée qui faisait le trajet. Entre les talus sur lesquels le bus devait monter régulièrement, le blocage d’une heure par des villageois à quelques kilomètres de Potosi, et le barrage final 8km avant la ville, le trajet n’a pas été de tout repos. Mais ce n’était qu’un petit avant goût de la suite.

La ville de Potosi était complètement morte… Seules 2 ou 3 rues dans lesquelles étaient la ville entière vivaient un peu. Mais rien d’autre… Terminal de bus fantôme, magasins tous fermés, marché fermé. C’en était même difficile de trouver à manger… Du coup le lendemain : on fout le camp.

Direction Sucre cette fois, située à 150km. Mais en sortant de Potosi, tout est bloqué. On doit faire les 12 premiers kilomètres à pied avec nos gros sacs pour passer derrière l’aéroport, où on a entendu dire que c’était plus libre. On choppe un premier taxi, qui nous emmènera 18km plus loin, au prochain barrage. Ce manège se fera 4 ou 5 fois avant d’arriver jusqu’à Sucre. Au total, 20km à pied, et 5 taxis différents, pour 100 Bolivianos. Mais l’objectif est rempli !

A Sucre, il y a un peu plus de magasins ouverts, et les marchés fonctionnent. Seules les voitures sont bloquées dans la plupart des rues de la ville. On se sent tout de même un peu seuls…

Le lendemain, surprise. La ville a complètement changé de visage. Les voitures et bus circulent à nouveau, tous les gens sont dans les rues pour reprendre leur petite vie normale. Bizarre comme sensation… Un peu comme dans les films ou le héros se réveille dans une monde complètement différent.

Bref, on file au terminal pour voir si des bus circulent, et, alléluia, tous les guichets sont ouverts, avec des vendeurs tout sourire. Les bus pour Samaipata ne circulent que de nuit, donc il faut attendre 18h pour un bus. Ok, on en profite pour visiter la ville, réputée vraiment jolie. Et en effet, on passera une bonne journée à arpenter les rues de cette ville toute blanche.

A 18h, on se pointe au terminal pour notre bus, et…. La vendeuse nous informe que les routes ont de nouveau été bloquées dans la journée, et que plus aucun bus ne circule… AAAAAAAAHHHHHHH !

On retourne donc dans notre auberge pour une nuit de plus…

Au moins, ça nous laisse une journée pour rattraper notre retard sur les articles. Vous pouvez donc aller voir les résumés de nos 3 dernières aventures :

La suite à demain ! Bonne lecture 🙂

Suivez nos histoires au Brésil et au Pérou !

Ça y est ! Nous avons enfin bouclé nos articles sur les deux premiers pays explorés : le Brésil et le Pérou.

Vous retrouverez tout un tas de détails, utiles ou pas vraiment, sur notre voyage, nos plus beaux moments, et nos galères.

Pour découvrir ou redécouvrir tout ça, rendez-vous sur nos pages Brésil et Pérou

À bientôt pour de nouvelles aventures en Bolivie !

Ca y est…

Eh oui… Après d’interminables mois de préparation et d’attente, on y est !

Après 12 heures de vol et 2 heures d’escale, nous voici donc arrivés à notre première destination : Rio de Janeiro, Brésil

Entre la fatigue accumulée avant de partir, le réveil très matinal pour monter dans l’avion, et le décalage horaire de 5 heures, autant dire qu’on n’a pas fait long feu le premier soir… Une caipirinha pour fêter tout ça, un petit repas dans un resto local, et au lit !

Du coup le lendemain, à 7 heures on était au garde à vous pour profiter à fond de cette journée. Au programme :
– Rando pour voir le Corcovado (la statue du Christ Rédempteur)
– Rando pour monter sur le « Pain de sucre »

A vrai dire, une troisième rando imprévue s’est calée dans le programme : celle pour trouver une banque qui voulait bien nous donner du liquide 🙂

Après ça, en route pour le Corcovado. Depuis le Parque Lage, 4 kilomètres et 700 mètres de dénivelé. Honnêtement, pour une première, c’était violent. Une montée parfois raide, où il fallait s’accrocher à des racines avec les mains pour pouvoir grimper, voire même des échelles de fortune pour escalader les rochers

Mais la récompense de tous ces efforts est là : l’immense statue du Christ, et une vue imprenable sur tout Rio

Nous redescendons par le petit train à crémaillère, et marchons ensuite dans Rio pour trouver un truc sympa à manger

Après une pause détente à Praia Vermeilha, on entame la montée vers le Pain de Sucre. On y rencontre des marmousets trop mignons, et aussi des enfants chiants… Une fois là-haut après un petit bout en téléphérique, on est une nouvelle fois face à une vue sur tout Rio

Mine de rien, on a fait 20 kilomètres aujourd’hui… Grosse première journée. On va donc encore se coucher tôt pour que nos jambes puissent se remettre de leurs émotions…

Premier post

Par où on commence?…

Premier blog… Premier post… Par où on commence ?

Peut-être par le début : Quel est ce projet qui nous fait vibrer depuis 1 an et demi ?

Des projets, on en a mille : Une voiture, une maison, des gosses… C’est ce qui nous fait avancer, et c’est encore mieux quand on les partage avec quelqu’un.

Nous, notre projet depuis près de 2 ans maintenant, c’est de partir 1 an, loin de tout, voir d’autres contrées, rencontrer d’autres gens, d’autres cultures. Pour faire une pause de ce stress Parisien.

Donc c’est décidé. On met les voiles. 11 pays à découvrir pendant 11 mois. A l’année prochaine…